Les biens de l'abbaye

Affichages : 2887

L'abbaye, en partie reconstruite après un incendie accidentel en 1511, est l'une des plus riches abbayes de femmes du Maine : d'une superficie de 1200 hectares, dotée à proximité immédiate de trois étangs dont un de sept hectares, de deux moulins, d'un four à chaux, de forges, c'est aussi une « entreprise » de 45 employés.

 


De nombreux autres biens,  situés dans et hors province du Maine, complètent ce bref inventaire. L'essentiel des propriétés monacales se situaient dans la Champagne mancelle entre Beaumont-Fresnay et Loué ainsi que dans la Charnie, autour de  Ste Suzanne (Ces 4 localités étaient au Moyen Age, le siège de châteaux qui appartenaient aux vicomtes du Maine) : ce sont des fermes avec leurs terres, des bois, des granges dimeresses, des moulins, des maisons et aussi des prieurés avec leurs chapelles (on en dénombre 17 à la Révolution). 2 prieurés importants sont situés hors province : Le Boulay (Indre-et-Loire) et Beaulieu à Azé (Loir-et-Cher); l'abbaye possédait aussi des biens à Château-Renault (Indre-et-Loire)