ducklings1.jpgducklings3.jpgducklings4.jpgducklings5.jpg

Les bâtiments

Plusieurs états des lieux (1628, 1725, 1790, 1792) nous permettent de restituer avec une relative précision l'organisation des bâtiments et leurs fonctions. Ces états des lieux sont corroborés par le dessin de l'abbaye de Louis Boudan réalisé en 1695 et un plan de la moitié du XVIIIe siècle.

 


Depuis le porche d'entrée (côté nord), une allée, orientée nord-sud,  séparait la basse-cour (côté ouest) comprenant les bâtiments domestiques et agricoles des bâtiments conventuels (côté est). Ces derniers étaient organisés autour du cloître. L'église orientée est-ouest mesurait 40 mètres de longueur, Le transept nord servait d'église paroissiale et au-devant  se trouvait le cimetière paroissial, la chapelle des vicomtes occupant le côté sud du transept. On trouvait ensuite dans le prolongement de la chapelle vicomtale, le dortoir des religieuses qui dominait les jardins puis l'infirmerie, le réfectoire et les cuisines, enfin le logis abbatial et le parloir. Au milieu de ces bâtiments était le cloître, de 20 mètres de côté. Un nouveau bâtiment avec un porche d'entrée, construit vers 1760, fermait le côté sud de l'enceinte du monastère. De l'autre côté de l'allée et longeant la rue d'Étival, côté nord, on trouvait le logement des domestiques et du fermier puis la grange et les étables (ceux-ci subsistent mais ils ont été entièrement transformés). L'hôtellerie (aujourd'hui à l'état de ruine) prolongeait également les logements précédents dont ils étaient séparés par l'entrée principale. Tous ces bâtiments, hôtellerie, porche d'entrée, logement du fermier et des domestiques, granges, étables et écuries, formaient l'enceinte nord du monastère.

 

Joomla templates by a4joomla