ducklings1.jpgducklings3.jpgducklings4.jpgducklings5.jpg

Sa fondation

L'abbaye de femmes Notre Dame d'Étival-en-Charnie, située à Chemiré-en-Charnie dans la Sarthe, aux confins du département de la Mayenne, fut fondée en 1109 grâce à la rencontre de l'ermite Alleaume, disciple de Robert d'Arbrissel (fondateur de l'abbaye de Fontevraud), et de Raoul V de Beaumont, vicomte du Maine et seigneur de Beaumont.

 


Raoul V de Beaumont, fils d'Hubert II de Beaumont, possédait plusieurs places fortes de la région : Beaumont, Fresnay et Sainte-Suzanne. C'est à une vingtaine de kilomètres de ce dernier château (qui avait victorieusement résisté aux troupes anglo-normandes de Guillaume le conquérant vingt-trois ans plus tôt), au cœur de la forêt de la Charnie, que Raoul pourvoit financièrement à l'édification de l'abbaye. Les pierres de calcaire de la Champagne mancelle et les roches très dures, un peu rougeâtres, des environs (grès roussard), fournissent le matériau nécessaire à la construction lui donnant une teinte sombre qui ajoute à l'austérité du lieu. L'évêque du Mans, Hildebert de Lavardin, vient consacrer l'église et désire qu'y soit suivi l'ordre de Saint Benoît, à l'égal de la Communauté du Pré, établie sur le tombeau de l'évêque Saint Julien du Mans au Mans.


Articles détaillés : Saint Alleaume, Robert d'Arbrissel, les vicomtes du Maine

 

Joomla templates by a4joomla