ducklings1.jpgducklings3.jpgducklings4.jpgducklings5.jpg

L’abbaye à la révolution

A la Révolution, quatorze moniales de chœur et sept converses occupent encore l'abbaye lorsqu'elles en sont expulsées. Après un inventaire très précis du gouvernement révolutionnaire de 1792, qui estime sa valeur à 30 000 livres, l'abbaye et l'enclos sont finalement vendus après enchères 40 700 livres à des marchands de biens et exploitants agricoles qui habitent Étival et les communes environnantes (l'ensemble des biens fonciers de l'abbaye, soit 1200 ha était estimé à environ 300.000 livres). L'abbaye tombe  progressivement en ruine

;  nef, cloître et bâtiments conventuels sont utilisés comme carrière de pierres. Seuls sont sauvegardés le transept nord de l'abbatiale qui sert depuis toujours d'église paroissiale pour les habitants d'Étival ainsi que les bâtiments domestiques, ferme, hôtellerie et porterie.

 

Joomla templates by a4joomla